Surnom

La Sele

Le séléctionneur

Luis Fernando Suarez

Meilleur buteur de l'histoire

Rolando Fonseca, 47 buts

Le plus capé

Celso Borges (151 sélections)

Participations à la Coupe du monde

6e

Meilleur résultat à la Coupe du monde

Quart de finale (2014)

Costa Rica

Groupe E

34e au classement FIFA

calendar

Matchs à venir

Mercredi 23/11  à 17h - vs Espagne 🇪🇸

Dimanche 27/11 à 11h - vs Japon 🇯🇵

Jeudi 01/12 à 20h - vs Allemagne 🇩🇪

flash

Analyse des adversaires

Le Costa Rica, quart de finaliste de la Coupe du Monde 2014 au Brésil, a hérité d’un groupe compliqué. Les Costariciens vont affronter l’Espagne et l’Allemagne, deux sélections qui ont déjà remporté la compétition. La Sele devrait vraisemblablement jouer la troisième place de ce groupe E face au Japon, mais attention aux surprises.

crown

Le joueur à suivre

Keylor Navas

Pour ce Mondial 2022 au Qatar, le Costa Rica s'appuiera bien entendu sur sa star, son dernier rempart : Keylor Navas. L'ancien gardien du Real Madrid avec qui il a remporté la Ligue des champions en 2019, actuellement au PSG, était déjà des campagnes 2014 au Brésil et 2018 en Russie. Le portier de 35 ans avait d’ailleurs été la révélation de la Coupe du Monde 2014, emmenant son pays jusqu’en quart de finale de la compétition. Il fait partie de l'ossature du groupe costaricien et compte 107 sélections avec la Sele.

jersey

La compo' probable

Composition équipe football
résulats

Tactique

Le sélectionneur Luis Fernando Suarez pourrait reconduire le 4-2-3-1 pendant le Mondial. Dans cette configuration, Navas serait protégé par une ligne défensive qu'occupent Oviedo, sur le côté gauche, et Duarte, dans la charnière centrale. Devant, Borges et Tejeda sont souvent associés pour former le double pivot et Campbell a comme mission de déstabiliser l'équilibre défensif adverse.

calendar

Parcours en qualifs

La Sele a gagné le droit de jouer cette Coupe du Monde le 14 juin, cinq mois avant l'événement, s'adjugeant ainsi le 32ème et dernier ticket. Ce n'était pourtant pas gagné tant leur parcours a été semé d'embûches. Les Costariciens n'avaient remporté qu'un seul match (sur 7) de la phase aller des éliminatoires et ont terminé leur campagne par une série de quatre succès pour empocher la 4ème place, synonyme de barrage intercontinental. Une finale pour le Mondial qu'ils ont remportée de justesse (1-0) face à la Nouvelle-Zélande sur les lieux de la compétition, grâce à une réalisation de Joel Campbell.

Découvrir d'autres équipes